Gilets jaunes : arrêter les commentaires, être dans l’action

Gilets jaunes : arrêter les commentaires, être dans l’action

26 janvier 2019 1 Par Hadrien Bortot

Lors du dernier Conseil National j’ai demandé à ce que le Parti appelle clairement à participer au mouvement des gilets jaunes. Que nous soyons présents et visibles comme communistes au cœur des manifestations. Des fédérations ont pris leurs responsabilités et on lancé des appels. Pour le national quel temps perdu !

Notre place n’est plus d’être dans le commentaire, mais de nous situer dans l’action. Nous nous plaignons de l’absence des quartiers populaires et du monde du travail dans ce mouvement. Mais comment pourraient-ils en être quand ceux qui s’érigent sans cesse comme leurs portes paroles ne font pas les gestes nécessaires pour mobiliser autour de ce mouvement qui je le répète après d autres porte pour l’essentiel sur des revendications qui rejoignent celles du PCF. Le PCF doit faire de la réussite du 5 février, la grève à l’appel de la CGT et des gilets jaunes un objectif prioritaire de mobilisation.

Un dernier mot sur le racisme. Nous n’alimenterons pas la confusion en étant présent dans les manifs de Gilets jaunes notamment a Paris. Bien au contraire à partir de nos contenus nous serions des remparts face à la récupération du mouvement en affirmant nos valeurs progressistes aux cœurs des revendications populaire.