Europe : il n’est pas trop tard !

Europe : il n’est pas trop tard !

23 février 2019 2 Par Printemps du communisme

Signez l’appel

La désunion des forces de la gauche de transformation sociale risque de se traduire aux prochaines élections européennes par une terrible catastrophe politique. Non seulement le risque est très élevé qu’aucune de ces listes n’ait d’élus. Mais en plus, l’incapacité des appareils à surmonter leurs querelles de chapelles produira colère et démobilisation parmi les classes populaires et les partisans d’une profonde transformation sociale, écologique et démocratique de l’Union européenne. L’Europe dérivera encore davantage vers la droite et l’extrême droite. Et la gauche continuera de s’autodétruire. C’est irresponsable !

Il ne s’agit pas d’additionner quelques microscores pour atteindre la barre des 5% et  sauver quelques postes d’élu-e-s, car raisonner ainsi reviendrait à accepter par avance la défaite. Le combat pour sortir l’Union européenne de son carcan ultralibéral est le seul à même de créer l’espoir et de permettre une puissante dynamique politique et électorale. L’urgence est donc de rassembler sur un liste commune toutes les forces décidées à se battre pour une rupture avec les traités actuels, ouvrant la voie à une Europe de progrès pour les classes populaires, la jeunesse, les migrant.e.s, les femmes et les hommes confrontées d’une façon de plus en plus dramatiques aux ravages de l’ultralibéralisme.

Le temps nous est compté, mais il n’est pas trop tard. Au delà de nos sensibilités ou de nos engagements respectifs, nous appelons les citoyennes et les citoyens, mais aussi les militant.e.s et les responsables politiques, syndicalistes et associatifs à faire connaître avec nous leur exigence d’un sursaut de responsabilité. Nous voulons que les élections européennes soient une première victoire pour la gauche, et un pas décisif pour sa reconstruction.

Je signe