La France Insoumise : adversaire à combattre ou alliée potentielle ?

La France Insoumise : adversaire à combattre ou alliée potentielle ?
Télécharger l’éclairage

Les communistes ne peuvent que se sentir agressés par la stratégie « dégagiste » que la France Insoumise applique aussi violemment à ses adversaires néolibéraux qu’à notre Parti, pourtant co-fondateur du Front de gauche qui a permis l’installation de JL Mélenchon au premier plan de la vie politique. Continuer la lecture de « La France Insoumise : adversaire à combattre ou alliée potentielle ? »

« Pour un Manifeste du parti communiste du XXIe siècle » ou l’hiver du communisme

TéléchargerLe texte “Pour un manifeste du parti communiste du XXIe siècle” se présente comme un texte de rupture mais il est en réalité traversé par des idées anciennes. On n’y trouve aucune idée nouvelle qui n’aurait pas déjà été inscrite dans les textes de nos précédents congrès. Nous y reviendrons. Mais prenons-le au sérieux et sans esquiver les questions qui fâchent, il faut en mener une analyse serrée. Continuer la lecture de « « Pour un Manifeste du parti communiste du XXIe siècle » ou l’hiver du communisme »

Un candidat à la présidentielle, coûte que coûte ?

Résumé

Contrairement à ce qui est avancé par le texte intitulé “Pour un manifeste du Parti communiste du XXIe siècle”:

  • La présence d’un candidat communiste à la présidentielle n’a jamais été une garantie pour interrompre le déclin électoral du PCF : 1981, 1989, 1995, 2002, 2007…
  • L’effacement “derrière” Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle de 2017 ne faisait pas partie des plans de la direction, un travail de “présidentialisation” de Pierre Laurent a même eu lieu, mais en vain.
  • Le 37e congrès du PCF n’avait pas décidé “d’engager un candidat communiste dans la perspective de la présidentielle”, mais prévoyait soit de “soutenir” un candidat, soit de “présenter” un candidat.
  • La conférence nationale du 5 novembre 2016 qui avait proposé un candidat communiste à la présidentielle, n’a pas été bafouée mais contredite par le vote souverain des communistes des 24, 25 et 26 novembre 2016 dont elle a établi le bulletin de vote.

Continuer la lecture de « Un candidat à la présidentielle, coûte que coûte ? »

Claude Mazauric soutien le texte « Se réinventer ou disparaître »

Contribution à la discussion du 1er septembre 2018 à Domessargues (Gard)

Les quelques paroles écrites qui suivent n’ont pour fin que de donner mon appréciation première et globale sur les quatre textes soumis à notre éventuelle approbation de membres du Pcf en vue du prochain Congrès qui se réunira à Ivry en fin d’année. Après mûre réflexion, je me suis convaincu d’apporter mon soutien affiché au texte N° 2, intitulé : « Se réinventer ou disparaître ! Pour un printemps du communisme », non parce que je tiendrai cet exposé pour un monument de la pensée politique ou théorique mais tout simplement parce que j’y retrouve, évoquées avec modestie et pertinence, quelques questions fondamentales, observations critiques, analyses et propositions, qui m’ont paru pleines de lucidité, utiles, convaincantes … Cela, pour autant évidemment qu’on se tienne disposé à être convaincu, ce qui devient problématique – comme nous le constatons chaque jour – pour nombre de militants communistes, d’aujourd’hui, d’hier, et si souvent d’autrefois. Continuer la lecture de « Claude Mazauric soutien le texte « Se réinventer ou disparaître » »

Printemps du communisme : ce qu’il faut retenir !

Se réinventer ou disparaître ! Pour un printemps du communisme

Nous sommes très inquiet·e·s. Ce congrès extraordinaire devrait répondre à des questions vitales : quelles sont les causes de la situation dramatique dans laquelle nous nous trouvons ? Que devons changer de nous-mêmes, que devons-nous inventer et faire de nouveau pour redonner un avenir à notre combat ? Or la base commune du CN ne les pose même pas, et cela débouche sur une grave absence d’innovation.

A nos yeux, ce congrès est celui de la dernière chance. Nous ne pouvons nous résoudre ni au statu quo, ni au retour en arrière. Il nous faut donc inventer pour donner au communisme une figure offensive, convaincante, adaptée à notre époque et tirant les leçons du passé. Continuer la lecture de « Printemps du communisme : ce qu’il faut retenir ! »

Se réinventer ou disparaître ! Pour un printemps du communisme.

Télécharger le texte

Conformément aux statuts du Parti Communiste Français, plus de 400 communistes ont apporté leur soutien à ce texte. Grâce à la version « wiki » mise en ligne, celles et ceux qui l’ont souhaité ont d’ailleurs pu participer à sa rédaction, qui est donc le résultat d’un travail très collectif. Continuer la lecture de « Se réinventer ou disparaître ! Pour un printemps du communisme. »

Réinventer le communisme ou disparaître, c’est maintenant

Déclaration après le Conseil national du PCF 3 juin 2018

Le texte d’orientation politique que la direction du Parti vient d’adopter en vue du 38ème congrès nous inquiète profondément. Face au risque très réel de disparition du communisme de la scène politique, l’objectif de ce congrès « extraordinaire » était de le « réinventer » afin de lui donner une figure offensive, attractive, adaptée à notre époque et tirant les leçons du passé. Nous découvrons avec stupéfaction qu’il n’en est rien. Le fait même que nous nous trouvons dans une situation politique, électorale et militante grave et douloureuse est tout simplement passé sous silence. Pas un mot non plus sur le fait qu’une nouvelle force politique a réussi à rassembler l’essentiel de l’électorat qui nous restait fidèle. C’est un véritable déni de réalité. Continuer la lecture de « Réinventer le communisme ou disparaître, c’est maintenant »