Printemps du communisme : ce qu’il faut retenir !

Se réinventer ou disparaître ! Pour un printemps du communisme

Nous sommes très inquiet·e·s. Ce congrès extraordinaire devrait répondre à des questions vitales : quelles sont les causes de la situation dramatique dans laquelle nous nous trouvons ? Que devons changer de nous-mêmes, que devons-nous inventer et faire de nouveau pour redonner un avenir à notre combat ? Or la base commune du CN ne les pose même pas, et cela débouche sur une grave absence d’innovation.

A nos yeux, ce congrès est celui de la dernière chance. Nous ne pouvons nous résoudre ni au statu quo, ni au retour en arrière. Il nous faut donc inventer pour donner au communisme une figure offensive, convaincante, adaptée à notre époque et tirant les leçons du passé. Continuer la lecture de « Printemps du communisme : ce qu’il faut retenir ! »

Se réinventer ou disparaître ! Pour un printemps du communisme.

Télécharger le texte

Conformément aux statuts du Parti Communiste Français, plus de 400 communistes ont apporté leur soutien à ce texte. Grâce à la version « wiki » mise en ligne, celles et ceux qui l’ont souhaité ont d’ailleurs pu participer à sa rédaction, qui est donc le résultat d’un travail très collectif. Continuer la lecture de « Se réinventer ou disparaître ! Pour un printemps du communisme. »

Réinventer le communisme ou disparaître, c’est maintenant

Déclaration après le Conseil national du PCF 3 juin 2018

Le texte d’orientation politique que la direction du Parti vient d’adopter en vue du 38ème congrès nous inquiète profondément. Face au risque très réel de disparition du communisme de la scène politique, l’objectif de ce congrès « extraordinaire » était de le « réinventer » afin de lui donner une figure offensive, attractive, adaptée à notre époque et tirant les leçons du passé. Nous découvrons avec stupéfaction qu’il n’en est rien. Le fait même que nous nous trouvons dans une situation politique, électorale et militante grave et douloureuse est tout simplement passé sous silence. Pas un mot non plus sur le fait qu’une nouvelle force politique a réussi à rassembler l’essentiel de l’électorat qui nous restait fidèle. C’est un véritable déni de réalité. Continuer la lecture de « Réinventer le communisme ou disparaître, c’est maintenant »

Ecocologistes debout !

Contribution par Fanny Gaillanne Marie Pierre Boursier Grégory Géminel

L’exploitation capitaliste épuise les hommes et détruit la nature. Cette double évidence, déjà présente chez Marx, n’a été que pour partie prise en compte par le mouvement ouvrier. A une époque où l’impact du productivisme sur la nature n’était pas aussi perceptible, les luttes de classes ont presque complètement ignoré l’enjeu écologique. Aujourd’hui, les luttes sociales et écologistes doivent devenir deux dimensions inséparables du combat communiste. Continuer la lecture de « Ecocologistes debout ! »

Pour un printemps du communisme

Une contribution au 38e congrès du PCF d’Elsa Faucillon (Hauts de Seine), Fanny Gaillane (Paris), Anna Meyroune (Yonne), Nora Saint-Gal (Val de Marne), Patrice Cohen-Séat (Paris), Frédérick Génevée (Val de Marne) et Frank Mouly (Seine et Marne).

Les communistes sont unanimes à constater que leur Parti n’est plus audible. Le pire est que le combat et même l’idée communiste sont pour l’essentiel identifiés au passé et non plus à l’avenir. Avant tout porteurs d’une ambition collective d’émancipation, les communistes savent que sa disparition de la scène politique aurait des conséquences extrêmement graves pour le combat de classe, pourtant bien vivace en ce 21ème siècle. Il nous faut absolument comprendre comment on en est arrivé là pour redresser la barre mais surtout pour donner du souffle à ce combat émancipateur. C’est un récit attrayant, fort, palpable et utopique que nous voulons écrire et engager. Continuer la lecture de « Pour un printemps du communisme »