Conquérir la liberté au travail : vers le salaire à vie

Une réflexion dans le congrès par Yann Le Lann

Sommes-nous le parti de la liberté du travail ? On peut malheureusement en douter. En réaction aux attaques organisées par Macron, des mouvements populaires se multiplient. Le PCF est en soutien à toutes ces luttes. Ses militants.tes sont dans les luttes contre la privatisation de la SNCF, contre la loi Travail, certains.taines agissent aussi contre les grands projets inutiles. Dans ces combats nous sommes avec les grévistes, les manifestant.e.s. Mais entendons-nous ce qu’ils nous disent ? Acceptons-nous le regard qu’ils portent sur nous ? Continuer la lecture de « Conquérir la liberté au travail : vers le salaire à vie »

Pourquoi voter pour le Printemps du communisme

Télécharger ce document

Les communistes ont voulu un congrès extraordinaire parce que, à l’issue des élections de 2017, il est apparu clairement que nous ne pouvions pas continuer comme avant sans disparaître  complètement de la scène politique. Nous avons rédigé une proposition alternative de « base commune » parce que celle du CN, rédigée par la direction actuelle, ne fait que proposer de faire mieux ce qu’elle faisait déjà. C’est logique : si elle pensait qu’il fallait faire autre chose, elle aurait déjà au moins commencé à le faire. Mais « faire mieux » ce qui nous affaiblit ne peut que nous affaiblir encore plus. Ce qu’il faut faire, c’est autre chose. Continuer la lecture de « Pourquoi voter pour le Printemps du communisme »

Internet, de l’extase à l’effroi, un monde à reconquérir

Télécharger le texte

Texte écrit pour développer le Projet alternatif au 38e Congrès du PCF « Se réinventer ou disparaître ! Pour un printemps du Communisme ». Jérôme Relinger.

Il y a bientôt trente ans naissait le World Wide Web, dans l’entre-soi des rares initiés d’alors. Pour nous communistes, avec la société du partage immatériel qu’il rendait possible grâce à l’extension sans limite du domaine de la connaissance, il était la perspective d’un ré-enchantement du monde 1. Adossé aux logiciels et aux contenus libres2, propulsé par un Internet décentralisé et neutre, entraînant un renouveau de l’esprit basé sur l’abondance, le Web d’alors formait un territoire infini. Le temps était venu d’abolir la malédiction de la rareté, la frustration de la lenteur, la ségrégation de l’éloignement, l’injustice dans l’accès à l’universel. Continuer la lecture de « Internet, de l’extase à l’effroi, un monde à reconquérir »

Claude Mazauric soutien le texte « Se réinventer ou disparaître »

Contribution à la discussion du 1er septembre 2018 à Domessargues (Gard)

Les quelques paroles écrites qui suivent n’ont pour fin que de donner mon appréciation première et globale sur les quatre textes soumis à notre éventuelle approbation de membres du Pcf en vue du prochain Congrès qui se réunira à Ivry en fin d’année. Après mûre réflexion, je me suis convaincu d’apporter mon soutien affiché au texte N° 2, intitulé : « Se réinventer ou disparaître ! Pour un printemps du communisme », non parce que je tiendrai cet exposé pour un monument de la pensée politique ou théorique mais tout simplement parce que j’y retrouve, évoquées avec modestie et pertinence, quelques questions fondamentales, observations critiques, analyses et propositions, qui m’ont paru pleines de lucidité, utiles, convaincantes … Cela, pour autant évidemment qu’on se tienne disposé à être convaincu, ce qui devient problématique – comme nous le constatons chaque jour – pour nombre de militants communistes, d’aujourd’hui, d’hier, et si souvent d’autrefois. Continuer la lecture de « Claude Mazauric soutien le texte « Se réinventer ou disparaître » »